Archives de Tag: résolutions de vacances

Quelle résolution prendre ?

Image

Non, vous n’êtes pas occupés à choisir un appareil photo ou un mini caméscope, ni à vous soucier de la définition d’images, en pixels, de votre écran TV, de votre écran d’ordinateur ou de votre tablette tactile, non.

En cette (presque) fin de l’été, comme chaque année, qui n’a pas éprouvé l’envie et même soudain le besoin, sur les plages comme ailleurs, en haut d’un sentier de montagne ou en volant dans les airs, l’espace d’un instant, de repartir d’un autre pied à la rentrée, d’essayer de donner une autre orientation ou signification à sa vie ?

Cela s’explique par l’action des journées les plus longues de l’année, souvent les plus ensoleillées, sur le corps bien sûr, mais aussi sur le moral, le psychisme. Souvent on se sent pousser des ailes en été, et d’innombrables personnes « refont le monde » dans des discussions qui semblent interminables sur les plages, aux terrasses des cafés, un peu partout.

« c’est décidé, au retour je fais un régime et je m’y tiens« ;

– « c’est sûr, c’est la dernière fois que je fume: j’arrête définitivement dès mon retour de vacances« ;

– « Allez ! A la rentrée, j’arrête mon job, qui ne me plaît pas et où j’ai pas mal de problèmes: je créée mon activité« ;

– « C’est la dernière fois que je viens en vacances ici: 21 ans ça commence à faire ! J’ai envie de voyager un peu ! »

– « En rentrant, je refais toutes les tapisseries du rez de chaussée et des chambres: je ne peux plus les voir ! »

Combien de fois, ne vous êtes-vous pas fait l’une ou l’autre de ces réflexions, combien de fois n’avez-vous pas fait tel ou tel projet, en pensant « dur comme fer » que vous alliez modifier un aspect de votre vie, voire votre destin lui-même, comme ça, de votre seule volonté ? Et combien de fois avez-vous tenu votre pari ? Les statistiques diraient que bien peu souvent ces bonnes résolutions sont réellement suivies d’effets.

Il existe d’ailleurs dans l’année, d’autres périodes favorables à de telles promesses que l’on se fait à soi-même (mais que l’on ne tient pas forcément): à Noël, période privilégiée pour formuler des voeux, pour les autres mais aussi pour soi-même; aux dates anniversaires: la conscience de « reprendre » une année y est peut-être pour quelque chose…; le Printemps qui, chez la plupart des individus provoque un changement hormonal qui peut expliquer qu’à ce moment là également, « on se sente pousser des ailes« .

Peut-être alors, pourrions-nous conclure, comme le philosophe, que:

« vouloir vraiment c’est vouloir ce qu’on ne veut pas » (Renouvier).

Edithorial37

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans actualité société, débats de société