Ne les  » mélenchon  » pas tous !!!

S’il ne s’agissait là que d’un de ces vilains jeux de mots, il n’y aurait rien de répréhensible ; ce qui en revanche est plutôt gênant, et a fait tache ce week-end à La Courneuve à la fête de l’Huma, c’est l’opportuniste et volontiers agitateur et provocateur Jean-Luc Mélenchon, encore réputé être sympathisant de gauche, donner l’accolade à Jérôme Kerviel, ex-homme  » de la Finance « , celle-là même à laquelle le  » va-t’en guerre  » de l’époque François Hollande voulait s’attaquer…, et recevoir comme un héros celui qui, il est vrai, sans être totalement le  » lampiste « , a tout de même été l’exécutant et a été condamné pour cela, en liberté mais porteur d’un bracelet électronique.

Ce  » coup médiatique  » n’aura trompé personne, mais il décridibilise à la fois la gauche toute entière, et Jean-Luc Mélanchon lui-même, l’homme de tous les écarts, pourvu qu’il attire l’attention des médias, écarts de langage, écarts et même dans ce cas précis,  » grand-écart  » avec les relations privilégiées qu’il semble entretenir avec des personnes de la société civile, comme c’est le cas de M. Kerviel, encore une fois, venu du  » monde de la Finance « , auquel il est certes permis d’accorder un peu de sympathie (après tout, il n’est pas un criminel ; il n’a pas non plus été appréhendé pour trafic d’armes ou de stupéfiants, ni n’a exécuté qui que ce soit).

De plus, il est bien acquis dans l’opinion publique, que s’il a été exécutant, il était également le fusible qui devait sauter, et que tous les vrais protagonistes de  » l’affaire Kerviel  » n’ont jamais été entendus, Jérôme Kerviel leur servant d’exutoire et de paravent. C’était probablement pour lui, se taire ou risquer de perdre sa place. Il a choisi de se taire, et on peut le comprendre.

Finalement, il a tout de même perdu son emploi, mais ce n’est pas parce qu’il a entrepris récemment un périple à la limite du  » mystique « et du  » méditatif « , quand bien même il aurait accompli le voyage à genou jusqu’à Saint Jacques de Compostelle, qu’il ne laissera point dans les mémoires, l’image de celui qui a passé ces ordres démentiels, ayant conduit à des pertes de près de cinq milliards d’euros en 2008 par la Société Générale qui l’employait. Rappelons aussi que ses manipulations illégales ont coûté à l’Etat Français, donc aux contribuables, un milliard d’euros.

Ce singulier rapprochement à La Courneuve, a eu de quoi en surprendre plus d’un ! Certainement  » bonne opération  » pour J. Kerviel, il n’est pas sûr que ça en soit une pour J-L. Mélenchon ni pour la Gauche dans son ensemble. Par ses initiatives mal contrôlées, ses écarts de langage, J-L. Mélenchon engage parfois son propre mouvement d’idées dans des chemins de traverse qui ne sont pas dépourvus d’ornières…

Edithorial37

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans débats de société, politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s