Archives mensuelles : mai 2013

Après « le mur des cons », « le printemps des cons »: « la cour des cons » ?

Notre pays, nous le savons, ne cesse de creuser chaque jour, chaque minute qui passe, son déficit abyssal, et nombreux sont les prédicateurs d’une impossibilité patente à rembourser nos dettes.

Pendant ce temps, de « fins limiers » sont lancés sur les pistes d’économies possibles, voire de rentrées d’argent quasi-immédiates. Dans ce climat de guerre contre le gaspillage, et de chasse à la fraude en même temps qu’à l’inutile ou au « peu utile »,[ …..    passage supprimé le 10 mai 2013 par l’auteur, suite à la censure dont il a fait l’objet de la part d’un  « lecteur nomade wordpressé » n’ayant rien compris « au film », et aussi pour avoir la paix].

Personnellement, me souvenant de mes cours d’économie, j’ai toujours appris qu’on résorbait ce genre de déficits par des mesures économiques et fiscales, à la fois en faveur des entreprises, afin d’améliorer leur compétitivité et d’améliorer notre balance commerciale, l’investissement et l’emploi, et en faveur des particuliers par une amélioration de leur pouvoir d’achat: car toutes nos industries et entreprises n’exportent pas, et à quoi bon produire plus, si les consommateurs, serrés qu’ils sont plus que jamais ils ne l’ont été à la ceinture, ne peuvent pas dépenser ? Or nous ne voyons arriver aucune mesure allant dans ce sens là…

Edithorial37

Publicités

3 Commentaires

Classé dans débats de société